10 novembre 2017 Lutte contre l’agrile du frêne : abattage d’arbres en cours à Boucherville

La Ville de Boucherville procédera au cours des prochaines semaines à l’abattage de frênes sur tout son territoire, et ce, dans des emprises de rues, dans des parcs récréatifs ainsi que dans des boisés.

Après l’analyse de plusieurs facteurs (nombre d’arbres élevé, taille de l’arbre, avancement du dépérissement, structure et emplacement), la condition des arbres qui seront abattus ne permettait pas de les conserver à l’aide d’une stratégie de traitement au TreeAzinMD.
Dans ce contexte, la Ville de Boucherville intervient en faisant abattre les frênes morts ou ceux dont le dépérissement est avancé. Ce faisant, la Ville souhaite freiner la progression de l’infestation et, surtout, assurer la sécurité des citoyens aux abords des rues et des boisés affectés.

Valorisation des arbres
Suite à l’abattage, les arbres seront valorisés principalement en biomasse pour la production d’énergie, et en pâtes et papiers. Quelques billots seront conservés pour du bois d’œuvre.

Reboisement
Afin de maintenir le couvert boisé du territoire bouchervillois et assurer la pérennité de la forêt urbaine, la Ville effectue des plantations pour remplacer les frênes abattus et pour amoindrir les impacts anticipés (perte d’écran visuel, perte d’ombrage et d’îlots de fraîcheur, diminution de la filtration de l’air et des particules fines polluantes, etc.) de la mortalité des frênes.

De plus, les citoyens qui souhaitent s’en prévaloir peuvent s’inscrire à un programme de distribution d’arbres à rabais. Par cette initiative, la Ville souhaite encourager le reboisement dans les secteurs résidentiels.

Bilan des actions déployées par la Ville
Depuis 2012, la Ville de Boucherville mène des activités d’information, de dépistage et d’inventaire. En 2014, la Ville a mis en place un plan d’action dans le but de ralentir la propagation de l’agrile du frêne sur son territoire et de maintenir la qualité de la forêt urbaine. Ainsi, près de 1200 frênes municipaux, situés dans des emprises de rues, dans des parcs et des boisés, ont été traités au TreeAzinMD jusqu’à maintenant. De plus, en 2016, la Ville a mis sur pied un programme d’aide aux citoyens, ce qui a facilité le traitement de centaines de frênes privés. Rappelons qu’en les traitant, plusieurs frênes municipaux et privés pourront être conservés au cours des prochaines années.

Vous êtes propriétaire d’un frêne?
L’infestation progresse rapidement et les signes qui y sont associés sont maintenant très visibles. Les propriétaires de frênes sont responsables de ceux-ci. Si vous souhaitez conserver votre arbre, confiez l’évaluation et le traitement de vos frênes en santé à une entreprise spécialisée dès le printemps prochain. Si votre arbre démontre des signes avancés de dépérissement, il faudra songer à son remplacement rapidement, car les frais d’abattage seront plus importants si l’arbre est rendu trop fragile pour un abattage conventionnel. Un permis d’abattage sera également nécessaire.

Rappel – Qu’est-ce que l’agrile du frêne?
L’agrile du frêne est un petit insecte envahissant et extrêmement destructeur. Il s’attaque à toutes les essences de frêne, pouvant les faire mourir en quelques années seulement. À Boucherville, les frênes se trouvent par milliers, autant sur les terrains municipaux que sur les propriétés privées.

Renseignements
boucherville.ca/agrile
Ligne info-environnement : 450 449-8113

Source : Communiqué Ville de Boucherville
Photo : ACIA

Archives

Nouvelles de nos membres

Partenaires

Suivez nous

Achat local

Chaque Bouchervilloise et Bouchervillois démontre que les commerces, entreprises, industriels, producteurs et professionnels d’ici représentent un choix au quotidien. Par ce geste, vous aidez au développement de l’économie locale, à la réduction de l'empreinte écologique et la création d'emplois d'ici. Rendez-vous à achatlocalboucherville.ca