28 octobre 2014 Le mot du maire - octobre 2014

Bonjour à tous!

Le rapport sur la situation financière de la Ville de Boucherville déposé lors de la séance régulière du 20 octobre dernier indique que la dette de la Ville de Boucherville, qui était de 101,8 millions $ au 31 décembre 2013, passera sous le seuil des 100 millions $ au 31 décembre 2014, soit à 98,6 millions $. Cette troisième réduction consécutive de notre dette, qui aura abaissé celle-ci de plus de 20 millions $ en trois ans, nous ramène à un niveau d’endettement se rapprochant de celui qui prévalait vers le milieu des années 1990.

Après deux gels consécutifs de la taxation foncière pour la maison résidentielle moyenne, la stratégie d’une taxation limitée et responsable mise de l’avant par les membres du conseil municipal depuis 2010 porte fruit. Ces réductions successives de notre endettement municipal se sont réalisées sans toutefois négliger la réfection de nos infrastructures municipales, tel qu’il appert entre autres au dernier rapport sur les indicateurs de gestion 2013 du ministère des Affaires municipales, des régions et de l’Occupation du territoire. En effet, celui-ci indique que le nombre de bris d’aqueduc par 100 km de conduites à Boucherville est passé de 37 à 20 entre 2011 et 2013, soit une diminution de près de 50 % au cours des deux dernières années. Je tiens à remercier sincèrement les membres du Groupe de travail sur les finances, les ressources humaines et les technologies ainsi que l’ensemble de la fonction publique de la Ville de Boucherville pour de tels résultats.

La marge de manoeuvre qui résulte de la bonne situation financière de notre ville nous permet d’avoir les moyens de réaliser la transformation du Centre sportif Pierre-Laporte en complexe aquatique de 18 corridors de natation avec bassin récréatif, dojo pour le judo et locaux administratifs pour les besoins de nos organismes et de la Direction du loisir, de la culture et de la vie communautaire. Jusqu’à ce jour, des subventions provinciale et fédérale totalisant près de 10 millions $ ont été accordées à notre ville afin de financer ce projet sportif estimé à 34 millions $.

Il convient de rappeler que des investissements d’environ 9 millions $ auraient été requis à court terme pour la seule mise à niveau du Centre sportif Pierre-Laporte, sans aucun ajout de nouveaux corridors pour la natation, ni de nouveaux services pour le judo. Dans les circonstances, les membres du conseil municipal ont unanimement décidé le 20 octobre dernier d’aller de l’avant avec la réalisation de ce projet de complexe aquatique avec dojo et locaux administratifs afin de répondre plus adéquatement aux besoins de la population de Boucherville, et ce, dans une perspective à court, moyen et long terme.

Dans un autre ordre d’idée, je vous convie au prochain Déjeuner du maire qui se tiendra le samedi 1er novembre prochain, à l’hôtel de ville de Boucherville (500, rue de la Rivière-aux-Pins). Profitez de ce rendez-vous mensuel pour en apprendre davantage sur l’actualité municipale et pour venir échanger avec le conseiller de votre district.

En terminant, je vous invite à participer en grand nombre à la campagne d’achat local orchestrée par l’Association des gens d’affaires de Boucherville, en collaboration avec la Ville de Boucherville. Cette campagne se déroulera jusqu’au 14 décembre prochain. Faites comme moi et achetez bouchervillois!

Au plaisir de vous y voir nombreux!

Jean Martel
Maire

Archives

Nouvelles de nos membres

Achat local

Chaque Bouchervilloise et Bouchervillois démontre que les commerces, entreprises, industriels, producteurs et professionnels d’ici représentent un choix au quotidien. Par ce geste, vous aidez au développement de l’économie locale, à la réduction de l'empreinte écologique et la création d'emplois d'ici. Rendez-vous à achatlocalboucherville.ca