16 septembre 2014 « Frêne » l’épidémie ! : la Ville de Boucherville traite 600 frênes cet été

Dans le cadre de son plan de lutte à l’agrile du frêne, la Ville de Boucherville souhaite informer les citoyens qu’elle a amorcé le traitement de 600 frênes sur les 1700 inventoriés sur les propriétés publiques, un travail qui sera complété d’ici la fin août. Ce sont principalement des arbres situés dans les parcs récréatifs et près de certaines artères principales qui seront traités à l’aide du TreeazinMD, un traitement efficace, sécuritaire et autorisé pour le contrôle de l’agrile du frêne au Québec. Ces derniers seront identifiés par un ruban rouge avec la mention « En traitement ».
 
Dans le cadre de sa campagne de communication « Frêne » l’épidémie, la Ville souhaite attirer l’attention des citoyens et solliciter la collaboration des propriétaires de frênes. Le ralentissement de l’infestation repose sur l’implication de tous. Les citoyens sont responsables de la santé et d’un entretien adéquat des frênes sur leur propriété, ce qui comprend leur protection à l’aide d’un traitement approprié (ex. TreeAzin) ou leur abattage lors d’un dépérissement avancé ou de la mort de leur frêne.
 
Application Branché – identifier les frênes
 
Afin d’aider les citoyens à reconnaître les frênes sur le territoire, la Ville de Boucherville a répertorié la position géographique des frênes ayant fait l’objet d’un inventaire partiel en 2013 à l’aide de l’application mobile Branché. Cette application est gratuite et disponible pour les téléphones intelligents.
 
Également, cette application permet d’identifier les arbres de façon intuitive à l’aide d’images et d’enregistrer leur position géographique. Nous invitons les citoyens à identifier tous les arbres de leur propriété, dont les frênes, afin de réaliser un portrait de la forêt urbaine sur les terrains privés de Boucherville. Pourquoi ne pas faire cette activité éducative et amusante en famille?
 
Pour en savoir plus sur l’application Branché et ses fonctionnalités, consultez le www.soverdi.org/branche/
 
Rappel des faits
 
L’agrile s’attaque à tous les frênes sur son passage et les fait mourir rapidement (entre 2 et 5 ans).
 
•    Il fut observé pour la première fois en Amérique du Nord en 2002.
•    Plus de 100 millions de frênes sont morts sur la côte est des États-Unis, dans le sud de l’Ontario et plus récemment au Québec.
 
À Boucherville, les frênes sont relativement abondants. Près de 4000 frênes ont été inventoriés sur le territoire, principalement dans les parcs récréatifs, sur rue et en façade des propriétés. Des milliers d’autres se trouvent dans les milieux naturels, en bordure des cours d’eau et en cour arrière des propriétés. Il est donc important d’agir rapidement pour freiner l’épidémie.
 
Renseignements
 
Pour en apprendre davantage sur l’agrile du frêne, consultez régulièrement notre site Web au boucherville.ca/agrile ou contactez la ligne info-environnement au 450 449-8113.

Archives

Nouvelles de nos membres

Achat local

Chaque Bouchervilloise et Bouchervillois démontre que les commerces, entreprises, industriels, producteurs et professionnels d’ici représentent un choix au quotidien. Par ce geste, vous aidez au développement de l’économie locale, à la réduction de l'empreinte écologique et la création d'emplois d'ici. Rendez-vous à achatlocalboucherville.ca