3 mai 2013 ICI, on peut économiser l’eau!

Le gouvernement du Québec a lancé, en mars 2011, la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable, qui oblige les municipalités à réaliser plusieurs actions dans le but de réduire le taux de consommation de l’eau potable sur leur territoire. La distribution d’eau au Québec est estimée à 35% supérieure à la moyenne canadienne. Les deux principaux facteurs contribuant à cette distribution élevée sont la surconsommation et les pertes d’eau dues aux fuites.

À Boucherville, la consommation de l’eau potable par les industries, les commerces et les institutions (ICI) correspond à environ le tiers (33%) de la consommation totale. La Ville vous propose donc quelques mesures simples et efficaces pour économiser l’eau au sein de votre ICI.  La plupart exigent peu ou pas d’investissement et créent une différence majeure sur la consommation en eau.

MESURES D’ÉCONOMIE D’EAU POTABLE

Modifiez les équipements sanitaires
Les toilettes et les urinoirs figurent parmi les principales sources de gaspillage en eau. C’est pourquoi on vous suggère de laisser un intervalle d’au moins 10 minutes entre les chasses d’eau des urinoirs de type périodique. Idéalement, ces urinoirs devraient être remplacés par des modèles à chasse manuelle ou munis d’un œil magique. De plus, l’alimentation des urinoirs devrait être coupée lorsque votre établissement est fermé.  Les toilettes devraient également être remplacées par celles à haut rendement et à double chasse d’eau.  Elles utilisent seulement de 3-6 litres d’eau comparativement à 13-20 litres. Des aérateurs pour robinets et des pommes de douche à faible débit devraient aussi être installés.  Leur coût est inférieur à 10$/unité et ils permettent une économie d’eau de près de 50%.

La réutilisation des eaux grises est un autre moyen de réduire sa consommation d’eau potable. Par exemple, les eaux de pluie ou ayant servi à se laver les mains peuvent être collectées et utilisées pour alimenter les toilettes.

Détectez les fuites : Un robinet qui goutte, c’est un robinet qui coûte !
Si votre établissement est muni d’un compteur d’eau, il peut s’avérer un bon indice pour les fuites et pour identifier les consommations anormales, les bris et les équipements défectueux. Sachez qu’une seule goutte d’eau qui s’échappe chaque seconde d’un robinet représente 9 540 litres d’eau par année. Les responsables de l’entretien devraient donc effectuer une vérification régulière des équipements afin de s’assurer qu’ils ne coulent pas. Combien coûterait leur réparation ou le changement des joints ?  Généralement, réparer une fuite revient beaucoup moins cher que de la laisser couler.

Faites connaître vos bons coups
Vous pourriez mettre sur pieds une campagne pour informer et sensibiliser vos employés et votre clientèle sur les mesures déjà mises en place dans votre établissement et les gestes à poser pour économiser l’eau.

Ne manquez pas nos prochaines chroniques
Deux autres chroniques seront publiées au cours des mois de juin et septembre concernant l’économie d’eau potable.  Vous pourrez y découvrir des trucs et informations au sujet des aménagements paysagers et des systèmes de climatisation.

Surtout, rappelez-vous que la conservation de l’eau n’a pas de prix!

Archives

Nouvelles de nos membres

Achat local

Chaque Bouchervilloise et Bouchervillois démontre que les commerces, entreprises, industriels, producteurs et professionnels d’ici représentent un choix au quotidien. Par ce geste, vous aidez au développement de l’économie locale, à la réduction de l'empreinte écologique et la création d'emplois d'ici. Rendez-vous à achatlocalboucherville.ca